AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Art, spéctacles et... rencontre ? {PV Serinwë

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mayjan Kah'Lina
petit nuage épineux, soucieux
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 31/07/2010

Citation : Aimer, c'est préférer un autre à soi-même ▬Paul Léautaud
Maison : Alystryn

MessageSujet: Art, spéctacles et... rencontre ? {PV Serinwë   Dim 22 Aoû - 14:52

    Samedi 7 septembre, cinq heures de l’après-midi

    Nerveuse, stressée, angoissée, haletante, mais impatiente. Plus que deux jours, n’arrêtait pas de se chanter Mayjan, plus que deux jours et enfin je serais au sein de cette école. Elle avait beau s’être levée très tôt ce matin, la matinée était passée aussi vite qu’un après-midi d’été. Il n’allait pas en être de même de la suite de la journée. C’est juste après avoir fini son déjeuner et être monté dans sa chambre pour lire le livre qu’elle avait acheté quelques jours plus tôt au marché qu’elle ressenti un puissant ennuie lui engourdir le corps, à commencer malheureusement par le moral. Pourquoi lire alors qu’il faisait si beau, se dit-elle. Mais, en même temps, comme elle avait passé toute la semaine à se promener dans la ville, elle connaissait tous les recoins d’Ellweraï à présent. Soupir. Allongée sur son lit, Mayjan observa sa petite gerbille se nettoyer les pattes. Le bout de la queue de l’animal qui arborait une jolie petite couleur orange la faisait toujours autant rire. Elle avait beau avoir rencontré cette petite boule de poils que quelques jours auparavant, une certaine complicité c’était déjà lié entre eux. Pourtant, la petite gerbille n’avait toujours pas de nom… Mayjan, pour le moment, ne fait que l’appeler par de petits surnoms comme « boulette » ou « petit muffin au caramel » des choses du genre, mais elle n‘arrête pas de songer au nom parfait. Parce qu’il lui faut un nom parfait, oui, mais il ne veut pas se montrer.
    La petite gerbille ayant terminé de se laver la patte, elle remarqua bien vite que Mayjan ne faisait que l’observer. Elle s’approcha alors de sa maîtresse et se blotti contre sa joue. Ce petit animal tait toujours calme, et ne semblait avoir besoin de rien si ce n’est d’amour. Aussi, lorsque Mayjan lui proposa d’aller faire un tour, elle la suivit tout simplement, docile.

    - Que dis-tu de… Crash ?
    Cela faisait environ une quinzaines de minutes que Mayjan n’arrêtait pas de proposer des noms à son petit animal. Encore, Nox, Plume ou Orange, ça allait, mais cette allusion à sa chute de la commode de sa chambre à l’auberge ne lui plut guère. Aussi, perchée sur son épaule, la petite gerbille détourna la tête pour bien montrer son mécontentement.
    - Voyons, tu sais que je rigolais, mmmh ?
    Mayjan essaya plusieurs fois de la câliner, lui montrer son affection –chose à laquelle le petit animal ne résistait pas longtemps- mais rien à faire. Le petit animal était aussi très borné.

    Après avoir fait une bonne ballade à travers la ville, nos deux amis se retrouvèrent sur la place du marché. Maya y avait été jour du marché, le jeudi matin, et elle dut bien avouer qu’elle préférait largement l’ambiance de ce jour là à celle d’aujourd’hui. Néanmoins, l’endroit n’était pas tout à fait désert, et laissait justement place à de nombreux danseurs, chanteurs, cracheurs de feu et autres prestidigitateurs. Ce genre de choses émerveillait Maya, et elle fut irrémédiablement attirée par un petit groupe de bohémiens qui produisaient une musique enchanteresse pendant que l’une des leurs dansait à leurs côtés. Nombreux étaient ceux qui les écoutaient, et le temps que la jeune fille arrive près d’eux, une foule encore plus nombreuse c’était réunie. Elle aurait bien aimé voir elle aussi, mais même avec force sautillements et pointillages de pieds, elle ne voyait que le haut d’un long instrument dont elle ne connaissait pas le nom. Elle décida alors d’attendre que la foule se disperse un peu, sa gerbille serrée contre elle.

    (voila, encore désolée du retard, et j'espère que ça te plaira et t'inspirera quelque chose ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serinwë Lindorel
Perpétuel Impromptu ~ insaisissable Tigrou..
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 18/07/2010

Citation : Il n'y a pas de lumière sans ombre.
Maison : Alystrin

MessageSujet: Re: Art, spéctacles et... rencontre ? {PV Serinwë   Dim 22 Aoû - 22:23

Plus que deux jours, telles furent les pensées qui me traversèrent l'esprit quand j'ouvris les yeux. Le soleil filtrait à travers les interstices du volet et les rayons tombaient sur le lit. Je grommelai et enfouis ma tête sous les draps. Je ne voulais pas me lever, je n'étais pas d'humeur. Riswan était parti la veille au soir, et je me sentais légèrement déprimée. Mais également excitée, le tout mêlé à une pointe d'appréhension et de nervosité due la perspective de la rentrée. Nous étions arrivés mercredi en début d'après-midi. Une fois les chambres réservées, nous avions profité de la soirée pour faire un tour en ville. Et le lendemain, nous nous étions rendu au marché, lieu très animé, où j'ai effectué les derniers achats pour ma scolarité. Les journées étaient passées rapidement en compagnie de mon ami...

Finalement je quittai le confort de mon lit, ouvris les volets pour constater qu'il faisait beau et que le soleil était déjà haut, midi ne devait pas être loin. Je décidai de profiter de la journée et sortis. Je fis un nouveau tour d'Ellweraï et passai quelques temps dans un parc à lire. Puis, mes pas me menèrent vers la place du marché qui semblait animée d'une activité fébrile. Les lieux étaient occupés par divers groupes de musiciens, danseurs et autres artistes, faisant démonstration de leur art et attirant maintes spectateurs. Je me dirigeai vers un groupe de bohémiens, attirée par leur musique. De nombreuses personnes commençaient à s'agglutiner autour de la danseuse, je ne faisais qu'entrapercevoir certains mouvements. Mon regard fut attiré par une jeune fille qui sautillait à quelques mètres de moi, tentant de voir les artistes, mais sans succès. Je l'observais un peu, constatant qu'elle devait être dans la même tranche d'âge que moi et qu'elle possédait une gerbille. Peut-être une future élève? Plus l'heure de la rentrée approchait, plus la ville se peuplait de jeune gens.

Un mouvement de foule détourna mon regard, des gens bougeaient créant un passage vers les premiers rangs. Voulant voir de plus près la danseuse, je sautai sur l'occasion. Et interpellai la jeune blonde.

- Psst, par ici, lançai-je en indiquant le passage tout en m'engouffrant dedans.

Me suivrait-elle? Je me faufilai entre les spectateurs et parvins presque au premier rang. La vue était meilleure, je pouvais désormais observer pleinement le groupe d'artistes. Je jetai un coup d'œil pour voir si la propriétaire de la gerbille m'avait suivi et l'accueillis avec un sourire.

- C'est bien mieux n'est-ce pas? Surtout pour admirer la danse ou les instruments... Sitar, vina, et d'autres encore... poursuivis-je plus pour moi-même mais assez fort pour être entendue.

Je fis une légère pause, m'imprégnant de la musique dont le rythme invitait à la danse. Ils possédaient des instruments aux allures assez exotiques, qui laissaient présager des horizons différents et colorés. Et dont les diverses sonorités formaient un tableau sonore des plus agréables.

- Pardon, je ne me suis pas présentée, je m'appelle Serinwë... Je présume que tu viens pour les cours... poursuivis-je sur un ton tranquille.

Je me montrai plutôt bavarde, peut-être parce que j'avais besoin de discuter. Car souvent je laissais les autres venir à moi et il pouvait m'arriver d'être très discrète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayjan Kah'Lina
petit nuage épineux, soucieux
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 31/07/2010

Citation : Aimer, c'est préférer un autre à soi-même ▬Paul Léautaud
Maison : Alystryn

MessageSujet: Re: Art, spéctacles et... rencontre ? {PV Serinwë   Mar 24 Aoû - 23:36

    Mayjan avait du se tortiller plutôt activement pour attirer l’attention de cette jeune fille. Lorsque Maya s’en rendit compte, elle rougit, se demandant à quel point elle avait pu se rendre ridicule en essayant de voir au dessus des nombreuses personnes. Serrant sa petite gerbille bien fort dans ses bras, elle suivit tout de même la jeune inconnue, curieuse d’en voir d’avantage.

    Jusque là elle n’avait entendu que la douce musique plutôt entrainante, et il fallait avouer que voir le tout, les magnifiques instruments ainsi que la danseuse, tout ça l’enchanta grandement. Un grand sourire illumina son visage, il signifiait à la fois son émerveillement, mais suggérait aussi un grand merci à l’encontre de celle qui l’avait guidée jusqu’ici.

    Maya n’était pas une fille bavarde, elle pouvait l’être, bien sur, mais étant de nature très timide, lorsqu’elle rencontre quelqu’un, parler n’est pas forcément la première chose naturelle qu’il lui arrive de faire. Pourtant, lorsque la jeune fille commença à lui parler du spectacle, elle fut tout d’abord enchanter de voir qu’elle en savait autant, ce qui la rendait d’autant plus curieuse :
    - C’est merveilleux ! J’aime vraiment beaucoup la musique, mais malheureusement je ne sais rien du tout à ce sujet, je ne sais même pas si je sais correctement écouter ce genre de choses.

    Mayjan, à présent, ne souriait plus. Elle écoutait intensément la musique. Se forçant à savoir écouter, à le mériter. Mais elle trouvait ça tout simplement beau, et ne pourrait pas décrire en profondeur ce qu’elle ressentait. Elle aimait beaucoup et éprouvait beaucoup d’admiration pour les artistes, sachant pertinemment qu’elle ne pourrait jamais faire de si jolies choses. Aimant vraiment beaucoup cet art, elle aurait en effet pu apprendre la musique. Le piano l’avait toujours beaucoup attiré, mais elle avait toujours manqué de temps pour apprendre correctement. Une nouvelle pensée la fit à nouveau sourire. Ses études à Maelthra Magthere terminés, et si la condition de Maxim, son frère jumeau, lui permettrait, elle pourrait peut-être commencer l’apprentissage d’un instrument !

    Une nouvelle fois, la jeune inconnue prit la parole, sortant Mayjan de son intense conversation avec elle même. Maya mit cependant un petit moment à répondre, car elle se demanda comment cette jeune fille savait qu’elle était ici pour l’école.
    - Mayjan, enchantée Serinwë, s’empressa-t-elle de répondre, ses esprits retrouvés.
    Maya lui adressa à nouveau un petit sourire. Elle était redevenue un peu timide et méfiante, mais, une nouvelle fois, sa curiosité l’emporta.
    - C... Comment as-tu devinée que je venais ici pour Maelthra Magthere ? demanda-t-elle doucement, espérant ne pas avoir été impolie.
    Mais, tout de suite après, la réponse lui sembla évidente. Elle même avait déjà croisée de nombreuses personnes qui, elle en était sur, se trouvait à Ellweraï dans l’attente de l’ouverture de l’école.
    - Et vivement qu’elle ouvre cette école, je connais déjà Ellweraï par cœur et on commence à ne plus rien trouver pour nous occuper.
    Maya baissa ses petits yeux bleus sur sa gerbille, montrant ainsi qu’elle parlait aussi au nom de son animal, qui ne semblait cependant pas encore s’ennuyer vu le regard intéressé et envouté qu’elle lançait aux artistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serinwë Lindorel
Perpétuel Impromptu ~ insaisissable Tigrou..
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 18/07/2010

Citation : Il n'y a pas de lumière sans ombre.
Maison : Alystrin

MessageSujet: Re: Art, spéctacles et... rencontre ? {PV Serinwë   Ven 27 Aoû - 19:22

La jeune fille, bien que timide, me remercia d'un sourire pour l'avoir invité à me suivre. J'étais d'accord avec elle, la musique était un art magnifique qui permettait une liberté d'expression infinie... Peu de gens restait insensible à cet art. Je la voyais captivée par la musique, et quand elle parla de l'écoute de cette dernière, je ne pus m'empêcher de lui répondre.

- Je ne sais pas s'il y a une méthode particulière, mais il faut savoir se laisser porter par les sons, se laisser imprégner par la mélodie, se laisser émouvoir... C'est ma mère qui m'a appris cela...


Une note mélancolique perça à la fin de ma phrase, car parler de ma mère me rappelait des souvenirs heureux mais douloureux. Alors, je souris de nouveau pour cacher mon trouble. Je n'étais pas une personne qui laissait ses sentiments s'exprimer pleinement, en tout cas pas devant des inconnus. Ainsi, elle se prénommait Mayjan, un prénom que je trouvais plutôt jolie pour ce brin de fille. Et quand elle me demanda comment j'avais deviné pour l'école, je rigolai légèrement. J'avais perçu la méfiance à mon égard, méfiance que je ne pensais pas susciter, mais qui ne m'étonna guère.

- Simple supposition... Plus on approche de la rentrée, plus la moyenne d'âge de la ville diminue, constatai-je avec une pointe d'humour. Je suis d'accord avec toi, Ellweraï n'est pas infinie, vivement la rentrée... Plus qu'une journée puisque celle-ci est presque terminée. Puis mon regard se porta sur l'animal. Elle semble bien aimer la musique ta gerbille. Quel est son nom?

Les dernières notes de la danse retentirent et les spectateur applaudirent la performance de la troupe. Mais un accord fut joué et une nouvelle mélodie s'éleva, le rythme était différent et la danseuse invitait les gens à la rejoindre. Certains répondirent à son appel. C'était tentant, cependant je n'étais pas du genre à me montrer en spectacle.

Mon tatouage choisit ce moment pour se modifier subtilement, je le sentis espérant que mon interlocutrice ne le remarque pas.

- Viens-tu de la région? demandais-je curieuse. Sans vouloir être indiscrète, ajoutais-je.

Je pouvais me montrer parfois très curieuse, ayant tendance à vouloir connaître tout sans pour autant donner beaucoup d'informations sur moi-même.

- Est-ce que cela te tenterait?

Je lui montrais la danseuse qui invitait toujours la foule. Peut-être que Mayjan serait intéressée pour tester. D'ailleurs, peut-être que les musiciens, une fois le spectacle terminé, feraient profiter les curieux de leur connaissance sur les instruments, leur permettant de les essayer. Cela se faisait parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayjan Kah'Lina
petit nuage épineux, soucieux
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 31/07/2010

Citation : Aimer, c'est préférer un autre à soi-même ▬Paul Léautaud
Maison : Alystryn

MessageSujet: Re: Art, spéctacles et... rencontre ? {PV Serinwë   Sam 2 Oct - 15:04

    Oui, le moment tant attendu arrivait à grands pas. Mayjan était heureuse, heureuse d’être libre, de pouvoir faire ce qui lui plaisait. Bien sur, elle ne pouvait s’empêcher de penser à son frère, mais au fond, elle était sur qu’il allait bien. Maelthra Magthere ouvrait ses portes après-demain. C’était rudement proche ! Et voila que Maya se mettait à angoisser. Non, elle n’avait aucune raison de stresser, elle n’avait pas peur, c’était plutôt de l’enthousiasme. Un dragon allait lui être confié, elle allait avoir l’une de ses petites bêtes qu’elle chérissait tant entre les bras. Mais, d’un autre côté, il faudra qu’elle en prenne soin, qu’elle soit à la hauteur...
    Les applaudissements qui retentirent à la fin de la chanson sortirent Maya de ses pensées. Et puis, une fois que les applaudissements s’estompèrent et qu’une nouvelle chanson commença, Mayjan se souvint de la question que lui posa Serinwë. La jeune fille était embêtée, car elle ne savait pas trop quoi répondre. Cherchant le soutien dans les yeux de son animal, elle finit cependant par dire :
    - En fait, on s’est rencontré il y a quelques jours, et je ne lui ai pas encore trouvé de nom. Faut dire qu’il est assez difficile quand même, hein boule de poils ?
    Mayjan ébouriffa le duvet sur le dos de la gerbille. Celle ci essaya de se défendre en gigotant, mais il comprit bien vite que c’était une affaire dangereuse, car s’il tombait il risquait de se faire écraser par la foule qui entourait les deux jeunes filles. Une fois que l’animal fut calmé, Mayjan ajouta :
    - Si tu as une petite idée de nom que je pourrais lui donner, je t’écoute !

    L’ambiance qui régnait autour d’eux était impressionnante. Etrangement, tout le monde semblait lié, se connaitre, car ils partageaient la même chose, il ressentait ce rythme envoutant que les musiciens produisaient. Mayjan, à ce moment, se sentait proche de tout le monde, comme si elle les connaissait tous intimement. La musique était très entrainante, et nombreux furent les personnes qui répondirent aux encouragements d’une des danseuses.
    Maya resta concentrée un bon moment sur les danseurs et les musiciens. Mais, lorsqu’elle regarda à nouveau Serinwë pour lui lancer un sourire de satisfaction, elle l’a trouva... changée. Quelque chose clochait, mais elle n’aurait su quoi. Sentant certainement son regard, la jeune fille lui posa une nouvelle question. Mayjan, prise sur le fait, baissa les yeux, et eu un peu de mal à articuler les mots suivant :
    - Euh... Non, c’est la toute première fois que je me retrouve ici. Je viens de Ni Shona, et je pensais vraiment que Veldri serait tout différent de l’île de la terre. Je m’y sens plutôt bien.
    Elle leva doucement les yeux et lui retourna la question.
    - Et toi, tu viens de quelle île ?

    L’ambiance était toujours aussi présente, et la chanson durait, durait, durait. Mayjan aurait voulu que cela dure une éternité encore, car cette chanson la rendait étrangement bien.
    Cependant, lorsque sa nouvelle connaissance lui demanda si cela lui tentait, déjà, elle ne comprit pas tout de suite ce qu’elle voulait dire par là, et lorsqu’elle comprit, Mayjan prit une couleur si rouge qu’elle aurait préférée ne pas comprendre où elle voulait en venir.
    Maya, danser ? Et devant un tel public ? La jeune fille avala sa salive avant d’articuler doucement, et presque en chuchotant :
    - Je... Euh, je ne crois pas que ce soit une bonne idée. Mais, tu peux y aller, toi, si tu en as envie ! Je serais ravie de voir comment tu te débrouilles en danse.
    Maintenant, Mayjan n’avait plus qu’a espérer qu’elle laisse tomber, ou qu’elle y aille toute seule. Et elle espérait de ton son être, aussi fort qu’elle le pouvait, que Serinwë n’allait pas l’entrainer de force devant tout ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serinwë Lindorel
Perpétuel Impromptu ~ insaisissable Tigrou..
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 18/07/2010

Citation : Il n'y a pas de lumière sans ombre.
Maison : Alystrin

MessageSujet: Re: Art, spéctacles et... rencontre ? {PV Serinwë   Dim 3 Oct - 16:06

Mayjan semblait embêtée par la question que j'avais posée au sujet de sa gerbille.

- Ah je vois, il n'est pas toujours facile de trouver le nom adéquat. C'est un mâle n'est ce pas?

Je me plongeai quelques instants dans mes pensées pour voir si des idées me venaient. Voyons voir... Je posai mon regard sur l'animal et remarquai le bout orange de sa queue.

- Hum... Sun... tentai-je. Teru... Lazlo...

A vrai dire je n'avais pas beaucoup d'inspiration et la musique accaparait en partie mes pensées.

- Pas d'autres idées pour le moment
. Petit sourire d'excuse.

Je remarquai tout de même le regard que Mayjan m'adressa après que mes tatouages se soient modifiés, mais elle ne fit aucune remarque ce qui me soulagea. Je n'aimais pas vraiment les questions concernant ces marques car j'avais un peu de mal à expliquer pourquoi ces tatouages semblaient vivants. Par contre ils avaient leur utilité. Ainsi elle venait de Ni Shona, l'île de la terre. J'en avais entendu parler par les marchands qui transitaient par les ateliers, apparemment ces habitants étaient en harmonie avec la nature mais cette dernière n'échappait pas à la révolution mécanique.

- Je viens de la région ouest de Veldri de la cité de Scathern pour être plus précise. Ce qui fait que je ne suis pas trop dépaysée. J'avoue, je ne me suis encore jamais rendue dans les îles alentours. Je ne les connais qu'à travers les bavardages des commerçants. On m'a dit que Ni Shona était le siège de la nature et que c'était une très belle île en dépit de la mécanisation. Est-ce vrai?

Qui d'autre qu'une native de cette île pouvait m'en parler? J'étais curieuse de connaître son opinion car parler des autres régions me donnait grande envie de voyager.

Mayjan semblait être très timide car le rouge lui monta rapidement aux joues quand je posai ma dernière question et mon interlocutrice me prit au piège puisqu'elle me retourna l'invitation. N'étant pas de nature à faire étalage de mes maigres compétences en public, je déclinai l'offre avec un sourire.

- Je ne suis pas très friande des démonstrations publiques. Je danse généralement quand je suis seule, mais peut-être qu'au cours de l'année...


Je laissai ma phrase en suspens. Oui peut-être que je lui montrai un jour, si nous devenons amies. Souvent je jouais ou dansais pour moi-même, préférant la solitude au public. Parfois Riswan ou ma famille s'invitait, mais cela restait un cercle restreint. Ma réponse ou plutôt le fait de ne pas avoir insister sembla soulager ma camarade.

- Par contre voir les instruments de plus près me plairait bien.


Mais il faudrait attendre la fin de la danse. Ceux qui avaient rejoint la danseuse affichaient des mines réjouies. Le rythme s'accéléra, arrachant des rires aux personnes n'arrivant pas à suivre et déclarant forfait sur un ton joyeux. Ainsi elles avaient pu goûter à la danse, constater que ce n'était pas un art si simple mais assez physique. Je souris en observant la scène et souriais toujours quand les musiciens mirent fin à la ronde. Comme prévu, ils permirent au public d'observer les instruments de plus près et certains admirateurs purent égrainer quelques notes. Alors je me dirigeai vers eux en lançant un regard interrogatif à Mayjan. Me suivrait-elle?

En tout cas, je m'approchai d'un instrument qui m'était inconnu, muni de plusieurs cordes. Voyant l'intérêt que je portai à la chose, son propriétaire me demanda si je voulais l'essayer. J'approuvai. Il me montra comment le tenir et me le tendit. Prenant délicatement l'instrument je suivis ses conseils et commençait à pincer les cordes. Des sons soient mélodieux soient discordants sortirent d'entre mes mains. Après quelques essais je rendis l'objet à son propriétaire.

- Cet instrument n'est pas facile à maîtriser apparemment. Quel est son nom?
- Oui c'est vrai qu'il faut plusieurs années pour tirer de ces cordes des sons dignes de ce nom. Et c'est un djuligan, un instrument de Liu Than, fait dans un matériau spécifique qui lui confèrent ces notes si aériennes.


Encore une incitation au voyage.

-Voulez-vous essayer également?
demanda-t-il à Mayjan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Art, spéctacles et... rencontre ? {PV Serinwë   

Revenir en haut Aller en bas
 
Art, spéctacles et... rencontre ? {PV Serinwë
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Veldri, la zone neutre

 ::   :: La place du marché
-
Sauter vers: