AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fish and Cat, le début des hostilités... [Pv Elthin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Siah I. Kealis
Lost Mermaid, Surimi sur pattes
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 22/07/2010

Citation : J'ai des questions à toutes vos réponses...
Maison : Niar

MessageSujet: Fish and Cat, le début des hostilités... [Pv Elthin]   Jeu 5 Aoû - 18:47

[Désolé pour le temps! >.<]

VENDREDI 6 SEPTEMBRE
9h

Siah était arrivée il y a plusieurs jours à Ellweraï. Logeant dans une petite auberge, la demoiselle attendait patiemment la rentrée scolaire, se baladant dans les ruelles sinueuses de la ville la majorité de son temps, afin de tuer l'ennui . Elle avait déjà entraperçue quelques futurs élèves de l'école, et avait, malgré elle, également réussie avec brio à se créer une réputation d'excentrique tordue . Tout ça car elle était apparue derrière un élève sans prévenir... Du n'importe quoi. On n'a pas idée de se retourner aussi brusquement, pas étonnant que le garçon ai pris peur... De plus, beaucoup pensait que son masque était purement décoratif, et une aura de cyberpunk surplombait sa réputation, ce qui eu pour seul effet d'amuser la jeune fille. Si ils se mettaient tous à penser ça, l'année scolaire se révélera plus facile que prévue en matière de sociabilité.
Il faisait beau. Le ciel était d'un bleu pur, et quelques rares nuages passaient nonchalamment entre les rayons du soleil levant. Une belle matinée en perspective.
Siah se leva en s'étirant paresseusement, ouvrant ses yeux aux couleurs marines, embués par la fatigue. Jetant un regard circulaire sur la pièce, elle remis ses idées au clair en quelques secondes, toujours un peu étourdie au levé du lit. La chambre où elle logeait n'avait rien de luxueux. Tout en bois battit, elle était en somme assez exiguë, laissant pour seuls meubles une armoire et un lit occuper toute la modeste place.

Siah se leva avec paresse, ses longs cheveux d'un bleu étrange tombant avec nonchalance dans son dos. Elle n'avait rien à faire aujourd'hui en particulier. Ayant déjà acheté son matériel pour les cours, elle n'avait qu'une hâte, que l'école ouvre enfin ses grilles pour avoir un peu d'actions autour d'elle. Oui, Siah était calme, souvent silencieuse, et n'aimant que peu la foule, mais tout de même... L'ennui, c'était pas son truc. Même chez elle, il y avait davantage de chose à faire... Au moins, chez son ancien chez elle, il y avait de l'eau, ce qui était loin d'être le cas dans cette ville terreuse. Siah savait qu'elle devra faire preuve d'endurance, elle n'était pas prête de retrouver la tranquillité réconfortante de l'océan. Tiens, à ce sujet...
Siah vérifia son boitier, et remis un cartouche d'eau à l'intérieur. Au bout de quelques secondes, l'air semblai se purifier. Siah avala de grandes bouchées au delà de son masque, le remis un peu mieux, et entreprit de marcher jusqu'à au placard où elle sortit de quoi s'habiller convenablement. Saluant Push, son poisson rouge, Siah lui offrit quelques miettes de pain, et le poisson, tournant en rond dans son bocal, la regarda avec ses grands yeux démesurée, d'un air doux qui plaisait à la demoiselle. Un poisson, c'était silencieux, gentil, et peu encombrant. Et ainsi, elle n''était plus seule enfermée dans un bocal...

Bain, petit déjeuner et rangement rapide de ses affaires, Siah entreprit d'attacher ses cheveux avant de descendre de l'auberge, un sac à la main, afin de se divertir un temps soi peu. Il faut dire qu'à l'auberge, il n'y avait strictement rien à faire. La gérante, une vieille femme au regard sévère, prenait un malin plaisir à contredire ses moindres faits et gestes, et la majorité des autres pensionnaires restaient soi cloitrés dans leur chambre, soit disparaissaient au plus vite dans les ruelles sinueuses de la ville endormie à cette heure matinale. Ainsi, la salle commune de l'auberge restait toujours désespérément vide, et un silence de glace régnait dans cette lourde atmosphère, néant dans cette bâtisse qui semblait décidément habitée par des ombres.

Il était tôt, comme d'habitude. Siah était une personne très matinale. Les grasses matinées, très peu pour elle. Elle avait toujours la désagréable impression de perdre dans son temps dans ces cas là...
Marchant nonchalamment sur les pavés gris des trottoirs, Siah observait les passants, traversant la rue en une grande enjambée, étonnement pressé par une si belle journée. Enfin, eux avait un travail... Tendis que Siah, non. Elle, elle devait se contenter de mourir d'ennui. Alors bien sur, elle pouvait se permettre de juger l'empressement des uns et des autres si tel était son bon vouloir, car après tout, il n'y avait rien de mieux à faire.
Bifurquant dans une rue plus étroite que les autres, Siah eu l'envie d'aller acheter un livre pour s'occuper un peu, et cru reconnaître un raccourci pour accéder à l'avenue marchande. Au lieu de ça, au bout de quelques minutes, la demoiselle se retrouva dans une impasse.

*Génial... *

Et elle qui voulait de l'occupation... Sincèrement, passer son temps à retrouver son chemin... Or de question. Les nerfs de Siah commençait à s'échauffer. Un ennui perpétuel dans cette ville en attente, des jours à marcher sans but, et se perdre de surcroit n'était pas une des meilleures perspectives pour améliorer son sort. Et comme si ça ne suffisait pas...

''Miaaaouww''


Siah se retourna brusquement, fixant avec étonnement un chat gris au pelage râpé, ce dernier ayant apparemment envie d'embêter un peu la première venue. L'ignorant avec un dédain mérité, Siah observa l'impasse, cherchant comment elle avait bien pu en arriver là... Sauf que le chat en question n'eut autre brillante initiative que de venir se frotter avec paresse contre les chevilles de la fille-poisson.

*Il est con ce chat ou quoi?!*

Contrôlant ses nerfs, Siah se détourna du chat, et marcha vers la sortie de l'impasse. Sauf que le félin, ne semblant pas apprécier le snobisme de la jeune fille, vint trotter à ses côtés, et, lorsque cette dernière s'arrêta, cracha sur la demoiselle, le poil hérissé. L'intelligence est une perte de temps, apparemment... Le chat en question, après un coup de pied magistralement administré, fit un vol plané tout en grâce, pour retomber sur... Les fesses? Ah bon. Comme quoi les stéréotypes sur les animaux ne sont que peu fiables...

Siah eu un sale pressentiment, une fois son sourire cynique disparu lorsque le félin disparu grimpant à une fenêtre. Un sale pressentiment, un vrai, comme si un chat énorme s'amusait à fixer la scène.
Se retournant vers la rue donnant vers la sortie, Siah vit une jeune fille de son âge, le regard peu amical, la fixant avec une haine peu contenu.
Un chat... Un gros chat... Voici l'image que donnait cette créature, tout en beauté et en dédain, ce qui eu pour effet considérable de diminuer de moitié le respect commun qu'offrait Siah à chaque inconnu.

'' Je peux t'aider?''

La voix de Siah était calme et douce, mais clairement précise sur ses intentions. Derrière cette aimable proposition, une question s'élevait avec colère: '' Tu me veux quoi?''.
La fixant avec un regard glacial, Siah eu un soupir imperceptible derrière son masque. Et elle qui pensait que la journée serait belle...



Dernière édition par Siah I. Kealis le Jeu 5 Aoû - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elthin Man'Elr
Poignard de Glace ♠ Miaouss affamé
avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 11/07/2010

Citation : Ne crois pas me connaître simplement en me regardant dans les yeux
Maison : Kiah'l

MessageSujet: Re: Fish and Cat, le début des hostilités... [Pv Elthin]   Dim 8 Aoû - 21:19

Le silence. Voilà ce que cette matinée morose annonçait à la jeune femme allongée sur sa couche de bois, les draps en vrac au bout du lit.
Les yeux ouverts scrutaient le plafond sans ciller, cherchant du regard quelque chose que le commun des mortels ne verrait pas, un détail qui accrocherait son attention. Ce pouvait être n'importe quoi : une écharde sortant du bois, une tâche qui devait être du vin ou un autre liquide rougeâtre... Il pouvait très bien s'agir aussi d'un petit trou, d'une planche plus large que les autres.
En fait, Elthin cherchait quelque chose pour rompre la monotonie de ce plafond qui n'en finissait pas sous ses yeux. Enfin... celle de sa vie, plutôt. Elle était venue dans cette ville parce qu'elle devait être à l'école, et qu'on lui avait conseillé Maelthra Magthere. Mais c'était tout. Être Dragonnier? Elthin n'avait absolument pas conscience de ce que cela pouvait représenter, ni même de ce que pouvait être exactement un Dragon. Tout ce qu'elle en connaissait c'était les livres et les "on-dit-que" : des sources bien peu fiables en somme puisque la plupart des ouvrages étaient né de l'esprit de conteurs et de beaux-parleurs et que les "on-di-que" se déformaient d'une bouche à l'autre...
Non, décidément, rien ne venait troubler le côté monochrome de son existence. Étrangement la conversation de la veille avec un élève, enfin futur élève, l'avait amené à faire cette constatation qu'un homme avait désespérément tenté de lui faire voir, il y avait à peine un mois de cela...

Déjà un mois. Le Temps passait tellement vite, et pourtant chaque seconde, chaque minute qui passait ressemblait désespérément à la précédente, rien ne venait varier l'étrange tableau qu'elle avait parfois l'impression d'intégrer.
Le Temps... Elthin se concentra un petit peu sur sa main et sentit des fourmillements étranges. C'était là le signe que son pouvoir, cette magie étrange qui l'habitait, s'éveillait et se manifestait. Ainsi Elthin était en mesure de ralentir une infime fraction de l'immense espace qui l'entourait mais... c'était tout. Rien de plus. Que pouvait-on faire d'un tel pouvoir, d'une chose aussi inutile? Son ancien patron, un homme séduisant d'après les critères de beauté instaurés par les dames qui travaillaient en sa compagnie, lui avait dit qu'à Maelthra Magthere était sa place. Parce qu'elle maîtrisait de la magie. C'était stupide, n'importe qui avait ne serait-ce qu'une petite, une infime étincelle de don magique. Comme elle.
Elthin soupira. Au moins elle devrait pouvoir s'en sortir avec la divination...

Tout-à-coup elle vit ce qui brisa la monotonie du plafond. Une petite écharde, un morceau de métal plutôt, coincé entre deux lattes de bois. Elle se redressa et tenta de l'attraper mais constata avec énervement qu'elle était trop petite pour l'atteindre. Frustrée elle jeta sur son lit son haut de nuit et son pantalon avant d'enfiler rapidement un ensemble gris sombre, bien terne.

Quand elle sortit elle passa si vite que la propriétaire eut tout juste le temps de pousser un râle de mécontentement, jaillit dans la rue telle une furie et se mit à courir le long des bâtiments, désireuse de trouver un endroit qui pourrait la changer, quelque chose qui pourrait ... attirer son attention. Et puis elle le vit. Un chat, un peu famélique et quelques touffes de poils en moins, une oreille avec un petit trou et une queue apparemment cassé. Tout d'abord il observa la jeune femme, se demandant ce que lui voulait encore cet animal gris qui se mouvait sur deux pattes et non quatre.
Elthin plongea son regard dans celui de l'animal avant de doucement se mettre à son niveau et d'approcher sa main. Méfiant, le félin la scruta d'abord avant de venir la renifler puis de commencer à se frotter contre le membre. La dame sourit, consciente du plaisir que prenait l'animal à être ainsi dorloté. Puis elle se leva, dans le but de repartir, plus calmement ce coup-ci.
Surpris, le chat décampa...

... et revint devant elle, atterrissant sur le postérieur, après avoir émit un long miaulement de rage. Puis il repartit en courant, bondit sur le cadrant d'une fenêtre et disparut. Intriguée, Elthin entra dans la petite ruelle voir ce qu'il s'était passé...
Une adolescente se tenait là. Fine, peut-être un peu trop, des cheveux bleus lui tombant jusque sur les reins, des yeux trop grands et trop bleus, qui la fixaient avec un air peu engageant. Et puis surtout, cette chose étrange sur le visage, noire, informe.
D'ailleurs la jeune fille ne prit pas la peine de l'ôter pour lui parler, ce qui eut pour effet d'exaspérer plus encore Elthin.
- Si tu le peux.
Elle garda quelques secondes de silences, fusillant l'adolescente du regard.
- Qu'as-tu fait à ce chat?
Voilà. Dès les premières paroles jetées ainsi sans ménagement, Elthin sut qu'elle détestait celle qui se trouvait là. Une telle... arrogance, un tel manque de savoir-vivre, de... De tout, en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siah I. Kealis
Lost Mermaid, Surimi sur pattes
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 22/07/2010

Citation : J'ai des questions à toutes vos réponses...
Maison : Niar

MessageSujet: Re: Fish and Cat, le début des hostilités... [Pv Elthin]   Ven 13 Aoû - 16:07

Siah scruta la jeune femme. Son regard était impérieux, son allure assurée, le dos droit, le visage bien marqué possédait cette beauté fatale qui lui donnait le droit incontestable d'un respect des plus nobles, et sa chevelure brune faisait ressortir le noir intense des yeux de la demoiselle.
Oui, un chat. Notez la façon glaciale qu'elle a de vous fixé, sa posture des plus convenable, l'harmonie de ses traits, et son regard méprisant qui agaçait tant Siah chez les stupides félins, si plein d'arrogance.
Siah eu un doux sourire sous son masque tout de noir, chose que, quel dommage, la jeune inconnue ne put constater. Riant doucement, la voix de Siah était claire, mais diminuée par l'appareil lui assurant sa survie, et ce fut donc presque voulut comme un murmure qu'elle lui répondit.

'' Un coup de pied au derrière. Tu as remarqué? Il retombe sur ses fesse, amusant, non? Mais pas très malin, il risque d'avoir un bleu si il continue à insister sur sa douleur. ''

Siah avança doucement. Ses sandales aux pieds n'étaient qu'un chuchotement sur le sol, le froissement de son short et le délicat décolleté de son t-shirt lui offrait une apparence des plus banale pour une fille de son âge, mais le tuyau noirâtre traversant son corps, lié au masque infâme sur sa bouche, retombait avec négligence dans la poche de la demoiselle, et lui conférait une posture inquiétante. Des yeux d'un bleu effronté fixant sans la moindre gène l'inconnue, Siah reconnue le principe intéressant de la méduse aplatie lui servant de masque, voir sans être vue. Car personne ne pouvait voir le bas du visage de Siah, sauf quand cette dernière décidé de manger un morceau. Et encore... Le retirant, Siah n'était plus de loin qu'un être banal aux cheveux légèrement excentriques.
Ce fut donc sure de son assurance que la poissonne s'approcha de la fille-chat, avec pour seule pensée ''j'aurais du arroser le chat d'eau, elle aurait été encore plus furieuse... Quoi que, il n'est pas exclu qu'elle soit un peu mouillée avant la fin de cette discussion.'' Car si Siah avait plus d'ennemis que d'amis, elle survivait tout de même. Pourquoi? Simplement car elle était majoritairement plus puissante qu'eux. Avec elle, il faut savoir profiter de l'effet de surprise en attaque. Car sinon, l'on se retrouve étrangement bloquée dans une bulle, où l'eau monte, encore et encore... Et de longues secondes passent avant de comprendre le sort fatal qui nous y attends.
C'est pourquoi Siah n'eu aucune peur en voyant la demoiselle. Dans son esprit, elle était certaine d'avoir le dessus. Arrogante? Non, c'était juste une évidence pour Siah, qui n'avais jamais connue une personne capable de serait-ce seulement pouvoir prétendre au titre de rivale à ses côtés. D'un côté, Siah savait pertinemment qu'à l'école, elle pourrait enfin se mesurer à plus puissants, certains élèves étaient peut-être comme elle... Et les professeurs étaient, sans aucune doute, capable de la vaincre en quelques secondes.
Et pourtant, qu'est-ce qu'une misérable inconnue aux habits ternes quoi que belle, face à la puissance de la fille océan? Si Siah était considérée comme handicapée, maudite, par les gens de son village, si elle devait vivre aux dépens d'un appareil sur la terre ferme, et si son corps quoi que joli mais caché par le masque l'empêchai d'être à jamais admise dans la société, Siah savait une chose. La contrepartie de son malheur était bel et bien capable de la faire élever aux rangs prestigieux de dragonnière, et Siah comptait bien atteindre enfin sa liberté, son indépendance chérie, par ce biais non dénuée de fierté et de gloire.

Siah eu un regard méprisant pour la créature en face d'elle, de un, car cette dernière n'avait pas juger bon de se détourner de Siah et de retourner vaquer à ses propres occupations, de deux, car la demoiselle en question n'avait même pas eu la décence de se présenter pour excuser à moitié son effronterie.
Ce fut donc avec la plus délicieuse des ironies que Siah, une fois bien en face de la demoiselle, quoi que gardant soigneusement ses distances, lui tendis sa main. Une main pale aux doigts longs, aux ongles étrangement bleutés, et aux doigts légèrement palmés, une membranes fine et transparente, presque imperceptible, se cachant entre ceux ci. Siah sourit. Car, elle ne pensait certainement pas que la jeune femme s'amuserait à lui serrer la main, par intelligence ou par dégoût si jamais elle venait à constater la particularité de celle-ci. En ne serrant pas cette main, les hostilités seront ouvertes, et pour Siah, cela revenait à dire que cette situation sera de l'entière faute de l'inconnue. Mais, curieuse comme tout de découvrir sa réaction malgré le calcul de statistiques qu'elle venait d'effectuer mentalement pour savoir quelle sera la position adéquate que la jeune femme prendra, Siah eu l'obligeance d'annoncer courtoisement son identité.

'' Je me nomme Siah, Siah Iren Kealis.''


Ce fut donc avec un regard dénuée cette fois ci de quelques mépris, que Siah, la regardant au contraire avec une curiosité avide de ses pupilles aquatiques, attendis que la sans-nom réponde à sa présentation, la main toujours tendue, tel un défi à savoir prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fish and Cat, le début des hostilités... [Pv Elthin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fish and Cat, le début des hostilités... [Pv Elthin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fish Mooney
» Dreamland ? y'a des gars balèzes ici ?
» [0026] Djelly Fish [PYROLI]
» JACAGE. (+) Come on ladies, come on ladies, one pound fish.
» Ouverture des hostilités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Veldri, la zone neutre

 ::   :: Les rues mal famées
-
Sauter vers: