AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enivrants silences [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elthin Man'Elr
Poignard de Glace ♠ Miaouss affamé
avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 11/07/2010

Citation : Ne crois pas me connaître simplement en me regardant dans les yeux
Maison : Kiah'l

MessageSujet: Enivrants silences [libre]   Mar 4 Jan - 8:22

Mardi 17 septembre, 17H17
La journée avait été longue, vraiment longue pour la jeune femme qui ne rêvait que d'une seule chose : quitter les lieux. Ce rêve, ce désir l'avait d'ailleurs surprise : ainsi donc elle pouvait vouloir autre chose que simplement être là ... C'était une sensation assez nouvelle pour elle qui n'avait, du plus loin dont elle pouvait se souvenir, jamais ressenti la moindre volonté, la moindre envie ... Quoiqu'il fallait peut-être ne pas oublier l'étrange initiative qu'elle prit le jour où la jeune demoiselle quitta l'usine qui l'employait ...

Ses pas assurés la menèrent tout droit vers un coin reculé du parc, un endroit où les chats aimaient bien se rendre. Peut-être était-il la cache de rongeurs plus nombreux qu'ailleurs, ou peut-être que les hauts massifs de fleurs leur offrait de nombreux abris ? Elthin n'aurait su le dire et, à vrai dire, elle ne s'en souciait guère. Tout ce qu'elle savait c'était qu'ici il y avait plus de chats qu'ailleurs dans le parc. ELle s'installa donc à même le sol, défit la coiffure complexe qu'elle avait faite le matin même et posa sa tête sur l'herbe fraîche. Ses yeux noirs se perdirent un temps dans le vague, ne s'arrêtant sur tel nuage que parce qu'il lui faisait penser à telle chose ou encore cherchant à apercevoir la première étoile ...
Mais que faisait-elle ici ?
La question s'imposa à son esprit et ne la lâcha plus. Une question qu'elle s'était déjà plusieurs fois posées malgré la grande proximité de la rentrée. Mais elle ne supportait vraiment pas tout ce ... tout ce que pouvait représenter cette école. Soi-disant renouer avec les valeurs qui jadis faisaient vibrer le monde. Faire revivre l'âge d'or des Dragons. Comme si confier quelques oeufs à quelques élèves mal lunés pouvait effectivement permettre la réalisation de ce que la Kiah'l considérait comme un rêve puéril et stupide. Oh, bien sûr, elle aimait déjà la petite chose qui se tapissait dans sa coquille noire, attendant le moment opportun pour enfin jaillir et prouver au monde son existence.
Elthin poussa un léger soupir et se redressa, s'assit en tailleur et ouvrit son sac. A l'intérieur se trouvait un véritable bric-à-brac donc un jeu de cartes, très certainement plus vieille que la jeune fille elle-même. Sur ces cartes se trouvaient nombres de symboles, comme des épées ou des coupes ... La vieille dame qui les lui avait données lui avait assuré qu'avec cela on pouvait prévoir tout l'avenir. A condition, bien sûr, d'être prêt, et de savoir capter les paroles des cartes ...
La jeune fille battit les cartes. Une fois, deux fois, une carte tomba, fac contre terre. Elle fronça les sourcils, intriguée : elle ne faisait jamais tomber une carte en les battant. Elle ramassa la carte, observa un instant l'homme pendu par les pieds puis la remit dans le paquet avant de soupirer de nouveau. Elle n'aimait déjà pas l'idée de "sacrifice" en songeant à cette école ... Mais alors pas du tout. Surtout lorsque l'information était aussi ... vague.
Elthin ferma les yeux, se laissant aller au plaisir offert par le silence environnant, propulsant ses tracas dans un coin obscur de son cerveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoran Kel'nor

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 23/12/2010

Citation : La liberté ne peut être que toute la liberté ; un morceau de liberté n'est pas la liberté.

MessageSujet: Re: Enivrants silences [libre]   Mer 5 Jan - 0:09

[ Je me permets de m’incruster =D]


Mardi 17 septembre, 17h10

Assis en tailleur sur son lit, seul dans la chambre qu’il partageait avec deux autres jeunes élèves de la même maison que lui, Shoran regardait par la fenêtre, le regard absent. Il avait une sorte de pierre bleue très claire entre les jambes, qu’il caressait distraitement. Un œuf, en réalité. Un œuf de dragon qu’on lui avait remis il y avait une semaine à peine. Il sourit, la regarda et des paroles silencieuses se formèrent dans son esprit : étonnant comme il avait pu s’attacher à cet œuf qui renfermait ce pourquoi il avait mis les pieds dans cette école. Il l’avait entendu l’appeler, il en était certain. Comme cela se faisait-il ? Il n’en avait simplement pas la moindre idée. Mais l’œuf dégageait quelque chose qui attirait inexorablement le jeune homme. Impossible de tout comprendre pour le moment mais il s’était fait la promesse silencieuse de venir à bout de toutes ces questions. A commencer par savoir si son esprit n’était pas simplement devenu fou, si l’œuf l’avait réellement appelé.

Il ignorait encore énormément de chose sur les nobles créatures qu’étaient les dragons. Ses premiers cours n’avaient pas réellement servi à répondre à ses questions mais lui avait sans aucun doute possible donné envie d’en connaître plus. Pas de chance pour son pauvre cerveau qui croulait déjà sous une panoplie d’interrogations. Soudain, une idée lui traversait l’esprit, éclair improbable d’ingéniosité : il lui suffisait de se rendre à la bibliothèque pour feuilleter quelques livres et en apprendre plus sur le contenu de la pierre bleue claire. Un sourire vint s’accrocher à ses lèvres alors qu’il se leva avec brusquerie. A tel point qu’il poussa l’œuf au bord du lit. Mais, aussi vivement que possible, Shoran mit ses deux mains en avant pour l’empêcher de chuter. Son cœur battait la chamade et, en quelques secondes seulement, il avait déjà les mains moites.

« Eh bah, j’ai bien failli te tuer ! »

Il contempla son œuf avec attention, vérifiant qu’il n’ait aucune marque et se maudissant intérieurement d’avoir été aussi négligeant. Il devrait faire plus attention ! Il ignorait le degré de résistance d’un œuf de dragon et même si, en apparence, il avait l’air plutôt dur, rien ne lui garantissait qu’il ne risque pas de se briser. Auquel cas, il ignorait totalement ce qui pourrait arriver à l’animal à l’intérieur. Mais il préféra ne pas y penser, tressaillant d’horreur à l’idée de tuer son dragon, après tout le dur chemin qu’il avait entrepris pour arriver à l’école... Il empaqueta son œuf désormais sain et sauf et, attrapant un pull plus épais, le fourra aussitôt dans son sac, couvrant ainsi son petit protégé.

Shoran sortit et, voyant le ciel partiellement dégagé (certainement pas pour bien longtemps, vu les températures qu’ils avaient eues hier), prêt à s’assombrir, sans doute, il décida de profiter d’un petit détour par le parc. Il croisa quelques élèves, dont il avait déjà vu quelques visages mais sans réellement connaître personne. Shoran n’y prêta pourtant pas plus d’attention que cela et il continua son chemin jusqu’à arriver à proximité d’une demoiselle. Sac ouvert à côté d’elle, elle semblait tenir des cartes dans sa main. Intrigué, le jeune homme s’approcha discrètement, son propre sac sur l’épaule. Il s’arrêta derrière la demoiselle, sans un mot, comme à son habitude. Il n’aimait pas spécialement parlé pour ne rien dire. Surtout compte tenu du fait qu’il pourrait déranger de ses mots. Moins, certainement, de sa présence. Il se contenta d’observer, arborant un regard interrogateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Enivrants silences [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Le domaine de Maelthra Magthere

 ::   :: Le parc
-
Sauter vers: